<p>A l’heure où la présence militaire autour de nos habitations est quotidienne, démesurée et injustifiée, semblant vouloir s’éterniser jusqu’au démarrage des expulsions, vous subissez de plein fouet une intervention d’ampleur visant à déraciner votre lutte, notre lutte.
<br />Nous sommes blessés-ées et meurtris-es tant votre réalité fut la nôtre et le sera probablement encore.</p>